Keen’V : “Pendant cinq ans, j’ai vécu aux crochets de ma femme”

De Keen’V, on connaît les chansons entraînantes façon tubes de l’été, aux paroles légères et pleines de connotations sexuelles. Pourtant, pour son album Thérapie, le chanteur assure avoir eu envie d’évoluer vers quelque chose de plus sérieux. L’occasion pour lui de dédier une chanson à sa regrettée grand-mère ou d’évoquer sa mystérieuse femme.

Il y a deux ans, Keen’V annonçait à la surprise générale qu’il était marié depuis déjà dix ans. Depuis, il a eu l’occasion de donner quelques détails sur la femme qui partage sa vie mais sans publiquement prendre la pose avec elle. Sur son nouveau disque, on peut notamment entendre la chanson C’est toi que j’ai choisie, sa “première chanson d’amour honnête“, dit-il. Dans les pages de Paris Match, il raconte avoir fait sa rencontre quand il n’avait que 21 ans (soit en 2004) alors qu’elle avait déjà la trentaine et était mère de deux enfants. “Je m’autodétruisais tranquillement. Elle m’a donné beaucoup de conseils, mais je la voyais comme une dame à cause de notre différence d’âge“, dit-il. Il lui suffira de partir en voyage loin d’elle pour ressentir le manque et vouloir entamer une vraie histoire.

Avant de rencontrer le succès dans la musique en 2010 avec le tube J’aimerais trop, Keen’V a connu quelques années de galère et c’est justement son épouse qui lui a été d’une grande aide. “Pendant cinq ans, j’ai vécu aux crochets de ma femme, et c’est gênant, pour un homme. (…) C’est vraiment de la fierté de bonhomme mal placée“, précise-t-il en admettant que c’est “idiot de penser ça“. Aujourd’hui, il reconnaît bien gagner sa vie mais ne veut pas en faire étalage. “On va me répondre qu’aux États-Unis, ça ne pose pas de problème, mais on est en France !“, dit-il avec lucidité.

Si, financièrement et professionnellement, tout roule pour lui, il y a toutefois une chose qui chagrine Keen’V : le fait de ne pas avoir d’enfant avec sa femme. Récemment interrogé à la radio, il avait confié être stérile mais sans avoir jamais voulu faire le test pour en être certain…

Thomas Montet

Les confidences de Keen’V sont à lire dans Paris Match, dans les kiosques le 17 avril 2019.

Click Here: cheap nike air zoom shoes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *