Christine Lagarde (63 ans) prône le bonheur sexuel “à 50 ans et bien au-delà”

Les remarques sexistes ont jalonné le parcours de Christine Lagarde sans jamais l’arrêter. Elle a franchi les étapes les unes après les autres, s’imposant comme première femme à la tête du cabinet d’avocats d’affaires Baker McKenzie, première ministre de l’Économie des Finances et de l’Industrie sous la présidence de Nicolas Sarkozy, puis première directrice du Fonds monétaire international (FMI). Cette carrière remarquable s’est accompagnée de la construction d’une vie de famille marquée par la naissance de Pierre-Henri en 1986 et celle de Thomas en 1988, tous deux nés durant son mariage avec Wilfried Lagarde, dont elle est divorcée.

Remariée à l’hommes d’affaires marseillais Xavier Giocanti, Christine Lagarde n’a jamais délaissé sa vie personnelle, bien trop essentielle à son équilibre, qu’importe son âge, 63 ans. Sollicitée par le magazine Elle pour intervenir lors du forum Elle active prévu le 29 mars prochain, la troisième femme la plus puissante (selon le magazine Forbes) accorde une longue interview à l’hebdomadaire. Elle y évoque notamment son mari au détour d’une question sur Yann Moix et la polémique autour de ses propos sur les femmes de plus de 50 ans. “C’est mon homme qui m’a raconté. Il a réagi à ce buzz en disant : ‘Ma femme a 62 ans, elle me rend pleinement heureux et je la trouve sublimissime !’” Cette notion du bonheur à tout âge, Christine Lagarde la défend : “On peut être monumentalement heureux, à tout point de vue, mentalement, physiquement, sexuellement, à 50 ans et bien au-delà.

Fière de ses deux fils

La directrice du FMI évoque également ses deux fils, qu’elle ne voit pas souvent. “Mon dernier fils était aux États-Unis jusqu’en mai 2018, maintenant il est en France avec sa jeune femme américaine. Mon autre fils est à Paris. On se débrouille. On est toujours ensemble à Paris“, confie-t-elle. Pierre-Henri a choisi la restauration, possède son établissement et a toujours pu compter sur le soutien de sa maman : “Il est très heureux et travaille comme une brute. Il me rend fière, comme son frère, qui est architecte. Je suis pleine de bonheur devant les hommes qu’ils sont devenus.

Christine Lagarde a toujours été entourée d’hommes. Elle est l’aînée de trois frères. Pourtant, son clan a été frappé par une épreuve : la mort précoce de leur père, qui l’a contrainte très tôt à l’autonomie.

L’intégralité de l’interview de Christine Lagarde est à retrouver dans Elle en kiosque le 29 mars 2019.

Click Here: cheap nrl jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *