« C’est jouable » : Bernard Tapie, rongé par le cancer, se prépare à son ultime combat

Bernard Tapie a obtenu un aménagement pour pouvoir assister à son procès en appel de l’affaire Adidas qui doit débuter début mai. L’homme d’affaires, qui se bat contre un double cancer, n’a pas dit son dernier mot.

Bernard Tapie va de nouveau faire face à la justice. Le 10 mai prochain doit débuter le procès en appel de l’affaire Adidas. D’après les informations de Paris Match, dans son édition parue ce jeudi 15 avril, des aménagements ont été vus pour qu’il y assiste malgré un double cancer du cardia et du cerveau qui l’affaiblit énormément depuis plusieurs années. “C’est jouable“, assure-t-il. “Il tire sa force de la certitude de son bon droit,” fait savoir de son côté son avocate Julia Minkowski, femme de Benjamin Griveaux. Bernard Tapie se bat contre la justice, mais surtout contre la maladie.

L’homme d’affaires qui a récemment été malmené lors d’un cambriolage à son domicile est très investi dans son combat. Il pose des questions, cherche à comprendre. Pour atténuer les effets de la chimiothérapie, Bernard Tapie a eu décidé d’avoir recours à une acupunctrice. “Grâce à elle, j’ai supporté les traitements, toutes les nuisances qu’on inflige à ton corps,” confie-t-il. Et que l’acupunctrice n’ajoute : “Il est comme le Phénix qui renaît de ses centres. Il reprend toute sa puissance. Je ne lui ai pas trouvé de désespoir dans le corps.”

© BestimageBernard Tapie – Affaire Tapie : plaidoirie des avocats de la défense, Tribunal de Paris , 11ème chambre correctionnelle, 2ème section, Paris le 4 avril 2019.

Il se prépare comme un sportif

Bernard Tapie se prépare à ce procès tel un grand sportif avant une compétition. S’il avait l’habitude de faire 104 kilomètres de vélo par semaine, il est désormais plus sage. Une cinquantaine de pompes et du vélo d’appartement, voici son nouveau quotidien d’après Paris Match. Le père de Sophie Tapie espère bien être blanchi en appel dans ce procès en appel de l’affaire Adidas. Que ce soit contre la maladie ou face à la justice, Bernard Tapie n’a qu’un seul but : s’en sortir.

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

Click Here: Casemiro jersey sale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *