Ariane Brodier enceinte et “plus grasse”: Sa technique pour enlever la cellulite

Ce n’est plus un secret, Ariane Brodier est enceinte de son deuxième enfant. Si pour l’heure, la compagne de Fulgence Ouedraogo n’a pas souhaité dévoiler le sexe de son bébé, elle n’hésite pas à se confier sans tabou sur cette nouvelle grossesse survenue moins d’un an après la naissance de son “bébé tigre” (surnom qu’elle donne à son fils, dont on ne connaît pas le prénom).

Nous avons donc appris que cette deuxième grossesse était désirée, mais aussi que l’artiste était moins bien dans sa peau. L’humoriste de 39 ans n’a pas le temps d’aller au sport tous les jours comme elle le faisait pendant qu’elle attendait son fils et a donc pris plus de poids et de la cellulite.

Pour cette deuxième grossesse, je suis beaucoup plus grasse (je n’ai pas le temps d’aller au sport tous les jours, je n’avais pas perdu le poids de la première, mon retour veineux se fait mal et je mange moins bien, je n’ai pas le temps, donc je termine les purées de mon bébé !). Alors je suis beaucoup plus grasse et la cellulite s’est installée sur mes cuisses et mon fessier et semble s’y plaire“, a écrit Ariane Brodier dans un article publié sur son blog, ce mercredi 23 janvier 2019. La belle blonde a donc opté pour le massage afin de “décoller le gras” qui l’obsède tant.

Je n’ai pas mal du tout car son palper rouler est adapté, mes jambes sont immédiatement plus légères avec l’action drainante. J’espère pouvoir limiter la formation des capitons qui décorent mon fion (pour la rime). Moi qui n’ai pas le temps de m’occuper de cette grossesse comme pour la première c’est mon moment de bien-être et cela semble plaire à mon bébé qui gesticule dans mon bidon“, a conclu Ariane Brodier.

Dans un autre article, elle avait admis avoir des varices à cause de sa grossesse. En plus de ne pas trouver cela esthétique, Ariane Brodier avait expliqué que cela lui faisait mal. Mais son bébé est en bonne santé et pour elle, c’est ce qui importe.

Click Here: japan rugby shirts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *