5 choses à savoir sur Comment tuer son boss 2 !

Nick, Dale et Kurt sont de retour dans “Comment tuer son boss 2” ! Pour l’occasion, pleins feux sur les secrets de tournage du film !

Suite de…

Puisqu’un succès en appelle un autre, une suite à Comment tuer son boss ?, premier du nom, fut annoncée dès juillet 2011 et confirmée quelques mois plus tard, en janvier 2012. Si le trio d’acteurs et les scénaristes initiaux rempilent pour ce nouvel épisode, le réalisateur n’est pas le même : Seth Gordon, engagé sur d’autres projets, cède ici sa place à Sean Anders. Le casting accueille également quelques nouveaux comme l’oscarisé Christoph Waltz, Chris Pine et la révélation de Breaking Bad, Jonathan Banks.

Super méchant

Déjà antagoniste dans Inglourious Basterds, De l’eau pour les éléphants, Les Trois Mousquetaires et The Green Hornet, Christoph Waltz mène une fois de plus la vie dure à des personnes sans histoires (ou presque) dans Comment tuer son boss 2. Les rôles de crapules lui vont si bien.

Des héros un brin stupides ?

Le trio d’acteurs n’a peur de rien ni de personne. Il ne semble d’ailleurs pas vraiment conscient des conséquences de ses actes qui prennent parfois une allure surdimensionnée. Au final, si le trio est intrépide, courageux, il est aussi et surtout stupide. “Je crois même qu’on peut affirmer qu’à la fin du deuxième épisode, ils n’ont toujours rien appris !“, ajoute d’ailleurs Sean Anders.

Place à l’improvisation

Sean Anders n’est pas le réalisateur le plus directif d’Hollywood. Il aime laisser les acteurs s’exprimer, et jouer de leur charme naturel. C’est la raison pour laquelle il n’a pas hésité à parfois donner carte blanche à Jason Bateman, Charlie Day et Jason Sudeikis, eux qui n’ont pas besoin de grand-chose pour partir en plein délire. Rois de l’improvisation, ils ont créé une véritable dynamique sur le plateau. “Parfois, mon boulot consistait à observer ce feu d’artifice, et à ajuster quelques-unes de leurs meilleures répliques qui, je dois le dire, étaient innombrables“, admet d’ailleurs Anders.

Les répétitions façon Chris Pine

L’acteur ne recule devant rien, qui plus est lorsqu’il s’agit de répéter quelques scènes “traumatisantes”. La première scène importante du comédien l’obligeait à se frapper la tête contre le bureau parce qu’il ne s’entendait pas avec les héros du film. Et cela a duré…. jusqu’à ce que le trio cède ! Résultat, une sacrée douleur à la tête : “J’en suis venu à un point où je ne réfléchissais même plus à ce que je faisais, et puis je suis rentré chez moi le soir et je me suis rendu compte que je pouvais plus bouger la nuque“, a avoué Chris Pine.

Voir tous les secrets de tournage de “Comment tuer son boss 2”

 

Click Here: Rugby league Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *